Critique du film »L’imaginarium du docteur Parnassus«

Affiche cinématographique.

Ce texte fait parti de mes devoirs hebdomadaires du cours français.

Le film britannique »L’imaginarium du docteur Parnassus« de Terry Gilliam est un conte qui a lieu à l’époque moderne. Le film est sorti durant l’hiver 2009.

Synopsis

Le Docteur Parnassus est le chef d’une secte qui pense que le monde va s’arrêter s’il n’y a personne pour raconter une histoire. Logiquement, les membres se relayent pour raconter des contes.

Le diable fait aussi partie dans ce film et il adore les paris. Il en propose plusieurs au Docteur Parnassus qui semble aimer jouer tout autant que lui. Grâce à une astuce, il gagne le premier pari et obtient l’immortalité.

Des siècles plus tard, il tombe amoureux et fait un pacte avec le diable. Il récupère sa jeunesse en échange de son premier enfant lorsque ce dernier aura 16 ans.

Après cette brève introduction, l’action commence 3 jours avant le seizième anniversaire de sa jeune fille Valentina qui n’est pas au courant. Le Docteur Parnassus et sa fille, un compagnon fidèle et un voyou amoureux en secret avec la fille, vont de ville en ville avec une roulotte de cirque qui semble venir du Moyen-Âge et pour cette raison à l’air tout à fait déplacée à Londres de nos jours. Le but du spectacle, c’est d’inviter les gens un par un dans un monde fantastique à l’intérieur du miroir magique pour découvrir un univers correspondant au goût des invités. À la fin de cette promenade, il y a toujours un défi individuel de vie ou de mort, pour renoncer à ses propres défauts. En tout cas, le public ne s’intéresse pas du tout à ce genre de spectacle et les forains végétent dans l’ombre et tristesse.

Par hasard, le vieux camion trouve en traversant un pont un homme qui est en train de mourir, pendu. Il est sauvé et se trouve de bonne humeur le jour suivant et décide de joindre le groupe pour fuir la pauvreté et pour courtiser la jeune fille.

Dans l’intervalle, le Docteur Parnassus a trouvé une solution pour sauver sa fille. Il a convenu d’un autre défi avec le diable : Le personne qui pourra gagner cinq âmes le plus rapidement recevra Valentina. Malheureusement, il n’est ni facile de convaincre des passants de s’arrêter pour entrer dans le miroir ni facile de trouver des personnage qui s’abstiennent de pécher pendant le défi à la fin de la promenade.

En plus, l’équipe travaille rarement ensemble et il y a plein de querelles. Malgré cela, on arrive à trouver quelques belles âmes. Auront-ils suffisamment de temps pour garder Valentina ?

Autour du Film

Le style de ce film indépendant est remarquable et différent de ce que je connais en Angleterre. Il est très artistique, en filigrane et le contraste entre le monde du Docteur Parnassus et la modernité est très grotesque.

Pendant le tourage du film, l’acteur Heath Ledger est mort. On a s’est mis d’accord pour changer le script. Les amis de Ledger, Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell, le remplacent dans tous les scènes à l'intérieur du miroir.

Références: